Conservatoire de Roubaix

Le vendredi 3 février les classes de CE1 sont allés au conservatoire de Roubaix pour assister au concert intitulé « A la découverte des instruments à vent.

Afficher l'image d'origine

Voici les instruments à vent.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Les ce1 ont écouté deux  histoires :

  • La première parlait d’un garçon Tim et de son chat Tom. Tom ramenait des objets mal odorants à la maison et la mère a fini par se fâcher.
  • La deuxième histoire parlait un père et de son garçon qui s’appelait Mathias. Mathias s’ est endormi. Les instruments se réveillent, et veulent faire la fête mais ne trouvent personne pour souffler dedans. Alors  les chauve-souris se réveillent.

Lutte contre le harcèlement

Le lundi 30 Janvier 2017,

Nous avons pu voir des petites saynètes faites par les animateurs de Citéo sur le harcèlement. La première saynète s’appelait « Les bonbons ». Elle montrait une personne qui se faisait harceler par  l’intermédiaire d’une autre personne plus forte que lui en le rackettant.

La deuxième saynète parlait du cyber-harcèlement: un jeune montre ses chaussures qu’il trouve très belles à ses amis qui se sont moqués de lui. Ses camarades l’ont pris en photo et l’ont mise sur un site social ( facebook) sans son accord.

Nous avons appris qu’il faut prévenir un adulte ou défendre la victime pour cesser ce genre de comportement.

Le prince qui voulait une princesse

Il était une fois un prince qui voulait une princesse.

« Comme j’aimerais avoir une princesse. »

Un jour, il rencontra un ange qui exauça son vœu.

Mais la princesse était vieille.

« Comme j’aimerais épouser une princesse toute jeune ! »

Un jour le prince rencontre un diablotin qui exauce son nouveau vœu.

Le prince et la princesse vécurent heureux.

Texte d’Ophélie (CE1)

 

Le chevalier qui voulait un fusil

Il était une fois un chevalier qui s’appelait Messi.

« Comme je voudrais avoir un fusil! »

Un jour, il rencontre un génie qui réalise son vœu.

Mais le fusil est trop lourd.

« Comme j’ aimerais avoir un fusil léger! »

Un jour, il rencontre un génie qui exauce son vœu.

Il vécut heureux.

texte d’Abdelkader